SEO pour les nuls

La saisie de données : une affaire de professionnels

Si un site n’est pas connu des visiteurs, il n’aura aucune raison d’être. Le SEO, de l’anglais Search Engine Optimization, désigne alors les différentes méthodes d’optimisation en vue d’indexer un contenu dans les moteurs de recherche et par conséquent, se faire connaître sur la toile. Toutefois, entre algorithmes, balises et mots-clés, il n’est pas facile d’appréhender le SEO. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’optimisation de leur site web, voici quelques bases pour apprendre les bonnes pratiques.

Comprendre le fonctionnement d’un algorithme

Pour se familiariser avec le référencement web, il faut tout d’abord comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche. En termes de navigateur, Google détient 93 % des parts du marché. Il met en œuvre des processus et formules mathématiques afin d’analyser les questions sur la toile. Par la suite, ses algorithmes scannent plus d’un million de pages à partir de quelques mots-clés pour évaluer leur pertinence. Les pages seront alors classées par ordre logique en vue de répondre aux besoins des internautes. Sachant que ces algorithmes sont en perpétuelle évolution, il est essentiel d’être à jour vis-à-vis de ses différentes fonctionnalités.

 

Répondre aux besoins place des utilisateurs

Outre les aspects techniques, il est également important de comprendre les attentes des internautes. En effet, la majorité des utilisateurs ne visitent presque jamais la seconde page des résultats. Pour assurer sa visibilité, il faut alors s’interroger sur ce qu’ils recherchent et ce qui retient leur attention sur une page web. Cela passe avant tout par la formulation du titre qui doit être attractive et susciter l’intérêt des lecteurs. Dans ce contexte, il est intéressant de traduire un titre sous forme de questions. De ce fait, il sera plus facile d’orienter la stratégie des mots-clés ainsi que le contenu de l’article.

 

Créer des liens de qualité

Pour montrer à Google qu’un site a de la valeur, il faut y associer des liens internes et externes de qualité. En termes de liens internes, la technique du cocon sémantique est aujourd’hui très appréciée. Elle se base sur l’optimisation du contenu rédactionnel sous forme de branches d’arborescence. Chaque page d’une branche est liée par des mots sémantiquement proches pour répondre aux requêtes des internautes. De même, il y a les liens externes, appelés aussi backlinks qui permettent aux visiteurs cliquant sur un mot-clé de se diriger directement vers un autre site. Évidemment, il est important de créer un lien vers des sites ayant une forte autorité. Pour cela, on peut parcourir une plateforme netlinking.

 

Ne pas miser uniquement sur le SEO

Le référencement naturel est un excellent moyen de rentabilité sur le long terme, cependant, nul ne sait à quel moment Google décidera de positionner un site dans la première page des résultats. Ce qui est sûr, c’est que plus un site est ancien, plus sa probabilité d’être référencé sera meilleure. Bien que cet article soit consacré au SEO, il est plus judicieux de diversifier ses sources de trafic. On peut aussi investir dans le référencement payant qui apporte un coup de boost pendant une période limitée.

août 4, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.