Hébergement web illimité


Bretagne : Les spécialités locales présentées par Fabrik 1801

Fabrik 1801 : Les spécialités locales de Bretagne

Portée par ses fameuses crêpes, la cuisine de la Bretagne est célèbre dans le monde entier. Kouign-amann, crêpes, galettes et andouille sont autant de plats typiquement bretons enracinés dans la culture locale, avec un accent prononcé sur un goût irrésistible. Le beurre est un phare dans le paysage alimentaire local, qui a forgé son identité sur les fruits de la terre et de la mer. Poissons, viande, fruits de mer, céréales et légumes occupent une place importante dans les plats bretons les plus populaires. Le point avec Fabrik 1801.

Apéritif : Kir Breton et andouille de Guémené

Alors que le kir classique à base de vin blanc et de crème de cassis est connu dans le monde entier, ici en Bretagne, le kir breton au cidre plutôt qu’au vin est traditionnellement servi à l’apéritif. Le kir celtique est la dernière variante de cocktail, qui comme le kir breton est fait de cidre, mais avec de la crème et une touche de chouchen ou d’hydromel, un hydromel à base de miel qui est très populaire dans la région. Il est également très facile à préparer et son goût à base de miel en fait une alternative originale aux cocktails plus traditionnels. A déguster avec quelques fines tranches d’andouille de Gueméné-sur-Scorff du Morbihan, spécialité de viande de porc séchée que l’on trouve couramment sur les marchés bretons. Les meilleurs exemples sont fumés et succulents, et pas trop gras.

Entrée : les fruits de mer sont le plat du jour

Si peu de plats à base de poisson sont typiques de la région, avec son littoral étendu, la Bretagne possède une tradition de fruits de mer et de crustacés qui attire de nombreux adeptes dans le monde entier. Et si cela ne vous convainc pas, la simple mention de mets prestigieux comme les huîtres de Cancale, les Moules de Bouchot AOC, les moules de spécialité de la baie du Mont-Saint-Michel (Vivier-sur-Mer) ou encore les pétoncles d’Erquy devraient suffire. Les somptueux plateaux de fruits de mer sont une spécialité du restaurant et comprennent généralement des buccins, des bigorneaux, des palourdes, des palourdes, des couteaux, des praires, des pétoncles et des amandes de mer, et si vous êtes vraiment chanceux, de l’ormeau (conque), que vous pouvez aussi trouver sur le marché local. Une bonne façon de savourer cette abondance de fruits de mer serait de faire une cotriade, ou ragoût de poisson. Souvent assimilé à la fameuse soupe de poissons de la Bouillabaisse marseillaise, il s’agit d’un ragoût comprenant des ingrédients frais locaux, des crustacés du jour cuits en bouillon, du vin blanc, beaucoup d’assaisonnement, des légumes et des épices.

Fabrik 1801 dit « En Bretagne, il existe autant de variantes de recettes que de villages ».

Accords parfaits : ce plat est agrémenté de vin blanc sec – et le Muscadet voisin est le choix évident, avec ses notes croquantes, fraîches et salées.

Crêpe ou galette, à vous de choisir !

Ou les deux ! Célèbres et solidement ancrées dans la culture gastronomique locale, ces variantes de crêpes sont souvent citées comme étant à l’origine de l’essor de la Bretagne en tant que destination gastronomique incontournable.

« La légende raconte que la galette a vu le jour à la suite d’un accident survenu aux mains de la femme d’un agriculteur local qui, par inadvertance, a renversé de la farine de sarrasin sur une pierre de cuisson chaude. Ne voulant pas le gaspiller, elle décida tout de même de le cuire. » explique Fabrik 1801.

Traditionnellement, la galette de ble noir de Bretagne, à base de farine noire, est un régal savoureux, avec les exemples les plus connus garnis de saucisses ou même de l’œuf, du jambon et du fromage râpé à part entière. Galette peut également se déguster avec des coquilles Saint-Jacques et des fuites crémeuses. Sa cousine, la galette de Sarrasin, enracinée en Basse-Bretagne, est une bouilloire tout à fait différente selon les habitants, fabriquée à partir de farine de blé et de farine de sarrasin. De texture fine et croustillante, les galettes de ble noir (farine noire) sont en revanche plus épaisses et plus douces.

Accords parfaits : pas de vin cette fois, optez plutôt pour un cidre sec.

juin 26, 2019

Étiquettes :

Hébergement web illimité


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *