Tout savoir sur le job de babysitter

Vous aimez les enfants, petits et grands, et vous aimez bien en prendre soin. Vous êtes prêt à devenir babysitter, mais vous avez encore des questions sur le sujet. Que vous souhaitez en faire un travail ou un autre poste en dehors de vos études, ou peut-être avez-vous pensé à en faire votre métier, voire à vous professionnaliser, en devenant aide-ménagère ou nounou. Nous vous proposons ici de découvrir quelques points clés.

Les qualités requises pour devenir babysitter

Vous devez être une personne chaleureuse qui aime la compagnie des enfants. Il est également important de maintenir un bon jugement, de la patience, de la maturité et de la responsabilité dans n’importe quelle situation. Par exemple, vous pouvez aider l’enfant à faire ses devoirs quand cela est possible. Le babysitter doit également connaître les étapes et les méthodes pour soutenir adéquatement le développement d’un enfant et sa préparation à l’école.

Combien d’années d’expérience pour devenir babysitter ?

À première vue, être nounou ne nécessite aucune qualification particulière. Toutefois, si vous souhaitez travailler dans une agence spécialisée dans la garde d’enfants à domicile. La première expérience est essentielle. Cette première expérience de baby-sitting peut être acquise lors de la parentalité dans un cadre privé ou professionnel. En revanche, pour exercer des fonctions auxiliaires, vous devez justifier d’une expérience de travail auprès d’enfants de moins de 3 ans ou être diplômé en éducation de la petite enfance.

Trouver une agence agréée

La meilleure option afin de trouver un job de babysitter est de passer par une agence de baby-sitting agréée. Cela vous apportera une  tranquillité d’esprit non négligeable en tant que novice. La partie administrative est réduite. Les baby-sitters sont des employés de l’agence. C’est l’agence qui est responsable de son contrat, de son salaire, de sa déclaration sociale et de la rupture de son contrat. C’est aussi l’agence qui risque d’être traînée devant la justice en cas de problème. Enfin, les agréments préfectoraux des agences qui les autorisent à garder votre enfant vous permettent de bénéficier de la plupart de vos frais de garde en CAF. Cela peut aller jusqu’à 85% du montant. La cerise sur le gâteau est que 50% du reste de votre paiement direct est exonéré d’impôt.

Concernant la rémunération

La rémunération est fixée d’un commun accord entre l’employeur et l’intéressé. Il n’y a pas de règles. Les montants peuvent varier selon le nombre d’enfants, les heures, la garde de jour, de soir ou de nuit et les différentes tâches déléguées. Cependant, la nounou fait partie de l’employé de maison et est soumise à la convention collective de l’employé de maison. Nous vous invitons à noter le salaire minimum horaire total effectif. Les mineurs peuvent en être dispensés : 80 % pour les SMIC de moins de 16 ans, 90 % pour les SMIC de plus de 17 ans.

juin 14, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.